Attention ! Les cybercriminels ciblent les télétravailleurs.

Un fait alarmant en ces temps de crise du coronavirus : les cybercriminels ne chôment pas. Le nombre de tentatives de phishing a fortement augmenté récemment. En cas de phishing, un escroc tente d'obtenir des informations sensibles (nom d'utilisateur, mot de passe, numéro de carte de crédit, ...) pour commettre ensuite des abus.

9 astuces pour repérer le phishing

  • Vérifiez si l'adresse e-mail de l'expéditeur a un nom de domaine qui sort de l’ordinaire. Par exemple, telenet@gmail.com au lieu de customercare@telenet.be
  • Vous remarquez de nombreuses fautes d’orthographe ? Ignorez alors le mail.
  • Ne cliquez pas automatiquement sur un lien que vous recevez. Passez le pointeur de votre souris dessus sans cliquer. Une URL s’affiche. A-t-elle l'air bizarre ? Dans ce cas, ne cliquez pas !
  • Soyez prudent face aux pièces jointes ou aux images transférées.
  • Ne communiquez jamais de données personnelles par mail. Vous avez quand même donné vos données bancaires ? Contactez immédiatement votre banque et bloquez votre carte via Card Stop. En savoir plus sur la banque par internet en toute sécurité.
  • Ne cliquez pas sur un mail contenant un code de suivi si vous n'attendez pas de colis.
  • Vous soupçonnez qu'un mail est frauduleux ? Ne cliquez pas sur son contenu, et pas non plus sur désinscription.
  • Vous avez quand même entré vos données ou vous avez d'autres problèmes de phishing par mail ? Signalez-le au Point de contact Belgique.
  • S'agit-il de crimes graves, comme des faits de pédopornographie ou de harcèlement ? Contactez la police locale.

Êtes-vous sûr de reconnaître tous les indices du phishing ? Vous vous demandez s'il est facile de se faire prendre par des cybercriminels ? Faites alors le test de phishing sur Safeonweb.be.

Restez en sécurité !

x