Behind the glass : l’art à l’époque du coronavirus

Les expositions sont annulées et le nombre de personnes désireuses d’investir dans l'art a lui aussi fondu comme neige au soleil. En même temps, de nombreux artistes sont confinés chez eux, et les époques qui sortent de l’ordinaire sont souvent une source d'inspiration précieuse.
Depuis cette semaine, après les ours en peluche, on voit parfois des œuvres d'art trôner aux fenêtres. L’initiative est due à l'artiste courtraisien Jonas Vansteenkiste.

En raison de l'épidémie de coronavirus, Vansteenkiste a dû annuler 5 expositions, mais il n'est pas pour autant resté inactif. Jonas a réfléchi à la façon de partager l'art avec son public, même en plein confinement. Il a donc lancé l’initiative Behind the Glass, où l’ art met le nez à la fenêtre. Plus de 70 artistes dans le monde entier lui ont emboîté le pas. Ces artistes sont notamment issus de Skopje, Stockholm, New York et Sydney. Avec son initiative, Jonas positionne donc Courtrai parmi les grandes villes culturelles mondiales.

Bien que les musées soient actuellement fermés, les amateurs d'art sont donc gâtés. Pendant que les enfants vont à la chasse à l'ours, vous pouvez partir à la chasse à l'art et découvrir les trésors de votre quartier !

Vous voulez vous aussi exposer vos créations ?

Vous êtes un artiste et vous souhaitez participer ? Procédez comme suit :

  • Placez votre œuvre à la fenêtre.
  • Prenez une bonne photo de la fenêtre et de votre œuvre.
  • Envoyez la photo, l'emplacement de votre fenêtre et un lien vers votre site web à jonas.vansteenkiste@gmail.com.
  • Jonas placera votre œuvre sur la carte.
x