Fermeture temporaire d’entreprise. Et votre réseau de données ?

Vous avez évidemment pris les mesures nécessaires pour protéger les systèmes, réseaux et données de votre entreprise, mais personne n'avait évidemment prévu ces circonstances exceptionnelles. Votre entreprise est-elle bien protégée ? Le télétravail est-il sécurisé ? Passez en revue cette liste de contrôle pour votre cybersécurité.

Les pirates plus actifs que d'habitude

La vie est un peu plus calme chez nous, mais pas pour les pirates. Ils profitent pleinement de ce genre de situation. Ils envoient des mails de phishing à la pelle, lancent de faux sites web sur le coronavirus et déposent de dangereuses applications sur le coronavirus dans les appstores. En outre, de nombreux bâtiments d'entreprises sont abandonnés et les gens travaillent à domicile, souvent sans protection adéquate.

Tout commence par un disaster recovery plan. On dirait un mauvais titre de film d'action, mais c'est vraiment nécessaire. Ce plan permet de décrire les mesures à prendre. Notez également la rapidité avec laquelle tout le monde doit être informé. Vous avez mis en place un système qui envoie directement un mail ou un SMS de directives à tous les collaborateurs ?

Trucs rapides pour améliorer la sécurité :

  • 80% des PME utilisent des mots de passe standards pour les routeurs, les caméras, le wifi, ... Les pirates les connaissent et en abusent. Modifiez les mots de passe de votre routeur et des appareils qui s’y connectent. Choisissez des mots de passe d'au moins treize caractères, avec des chiffres, des majuscules, des minuscules et des caractères spéciaux.
  • Mettez à jour les logiciels de tous les appareils connectés. Seules les dernières versions sont sûres.
  • Supprimez du réseau les anciens appareils pour lesquels il n’y a plus de mises à jour.
  • Configurez une solution de sauvegarde professionnelle hors ligne. Connectez-la à votre réseau.
  • Mettez sous clé tous les ordinateurs et équipements vitaux restants.

Télétravail en toute sécurité

Votre logiciel antivirus est-il adapté au télétravail ? Non, l’antivirus ne bloque qu'une petite partie des menaces. Mieux vaut opter pour une solution end point. Celle-ci bloque les virus et les logiciels malveillants, mais elle analyse aussi les comportements suspects sur un appareil. Imposez un code de conduite à vos télétravailleurs. 93% des cyberattaques passent par les mails de phishing. Demandez donc à vos collaborateurs d'être particulièrement vigilants avec les mails. Ces principes de base vous permettront d'établir une solide politique du télétravail :

  • Ne recevez et n'envoyez pas de mails privés sur votre ordinateur portable professionnel.
  • Passez le pointeur de la souris sur les liens dans les mails. Vous verrez ainsi l'URL complète. Elle est fiable ? Vous pouvez cliquer sans problème.
  • Supprimez les mails suspects. N'essayez pas de vous désabonner, car des logiciels malveillants peuvent aussi se cacher derrière un tel lien.
  • Cherchez les informations sur le coronavirus sur les sites web officiels, par exemple www.info-coronavirus.be

Il existe aujourd'hui de nombreux outils pour le télétravail. Pour éviter les risques, il est également préférable de limiter les outils que vos collaborateurs peuvent utiliser. Si vous travaillez avec Office 365, mieux vaut utiliser autant que possible les solutions incluses, telles que Sharepoint, OneDrive... pour le partage des documents.

Vous avez besoin d'autres solutions ? Faites le bon choix en fonction de la convivialité et de la sécurité.

Lisez aussi les conseils pour sécuriser l’immeuble de votre entreprise pendant la fermeture de votre entreprise.

x